LOVECRAFT (H.P.) & FOURNIER (Romain),

La Peur qui rôde, [The Lurking Fear], traduit de l’américain par Yves Rivière, illustrations de Romain Fournier, Paris, Éditions alternatives, coll. Tango, [1961] 2010, 77 p.

 

« Le travail plastique réalisé par Romain Fournier, artiste parisien, s'imbrique totalement dans l'univers sombre du Maître de Providence.  La photographie sépia rappelle l'atmosphère angoissante des jeux de rôle qui ont marqué des générations de gamers (merci Chaosium !), pour tous ceux bien sûr dont les souvenirs réels ou cinématographiques ne remontent pas aussi loin (vous en connaissez beaucoup des plus que centenaires ?). L'absence de couleurs cache dans l'ombre ce qui doit y rester, encourageant l'avènement de cet indicible cher à Lovecraft qui par définition refute toute description précise et se veut par conséquent une réfutation de l'art photographique. Je rêve désormais de la forme filmée qu'un tel travail pourrait donner, mais je me dis que tout fantasme est meilleur tant qu'il n'est pas vécu. Les créations graphiques et autres croquis rajoutent à l'aspect journal de bord qui peuvent être un nouveau point de vue intéressant pour appréhender la nouvelle et en renfocer l'impact. »

Mordhogor

LA PEUR QUI RODE

1